L’orthophoniste est un thérapeute qui est spécialisé dans la communication. Sa mission est d’aider les patients qui sont victimes de problèmes de langage ou d’apprentissage à les surmonter. En effet, une personne peut rencontrer des difficultés en ce qui concerne le langage oral et écrit.

Bien choisir un orthophoniste c’est comprendre que l’apprentissage du langage fait partie de ces processus qui sont parfois complexes. Il répond en effet à certaines étapes. A l’âge de deux ans environ, un enfant commence à développer plusieurs mots et à en associer plusieurs jusqu’à former des phrases simples. A 4 ans, son vocabulaire commence à s’enrichir pour construire des phrases plus complexes. En cas de besoin, comment trouver un orthophoniste qui réponde parfaitement aux attentes des patients ?

Un orthophoniste aux petits soins avec les enfants

Ce n’est pas toujours facile de trouver un bon orthophoniste pour son enfant. Avec les soucis du quotidien, certains parents souhaitent trouver facilement la un orthophonie qui leur convient. Chaque patient a ses critères qu’il faut prendre en compte. C’est notamment le cas de la sympathie et de la compassion que plusieurs parents souhaitent retrouver chez le praticien. En outre, l’orthophoniste devra faire preuve de disponibilité et même de flexibilité, notamment pour certains cas délicats. La plupart des patients en orthophonie, surtout les adultes, peuvent être gênés par leur problème. Dans une telle situation, le professionnel devra faire preuve de compréhension et de faire comprendre au patient qu’il n’a rien à craindre.

Quelques astuces pour dénicher un bon orthophoniste

Geneviève Fily-Paré

Pour trouver l’orthophoniste qui convient, le bouche-à-oreille est une bonne idée nous indique Geneviève Fily-Paré diplômée de la maîtrise en orthophonie à l’université Laval et Co-fondatrice de la clinique centre mosaique. Cela peut se faire entre parents, avec l’aide des médecins généralistes ou encore avec la participation des enseignants.

Certains orthophonistes peuvent être plus doués que d’autres dans certains domaines de l’apprentissage. Tout repose également sur le premier entretien. C’est au cours de celui-ci que l’orthophoniste pose pas mal de questions. Ces dernières permettent au professionnel de la santé de mieux comprendre la situation de son patient. Cela peut aussi illustrer l’intérêt qu’il porte pour le patient et son développement.

Un orthophoniste patient et à l’écoute

Dès le premier contact, il est nécessaire que l’orthophoniste puisse établir un diagnostic plus ou moins précis des soucis de l’enfant concerné. Après la première consultation, l’orthophoniste peut être en mesure de fixer le nombre de séances à réaliser. Il est souvent recommandé de convenir d’une séance hebdomadaire. Toutefois, il ne faut pas dépasser 2 séances par semaines au risque de fatiguer l’enfant. C’est le bilan orthophonique qui va déterminer le programme de rééducation de l’enfant et le nombre de séances qu’il faut pour pouvoir parvenir à des résultats satisfaisants. Il faut garder en tête que les améliorations ne vont pas se manifester dès les premières séances. Il faut de la patience car les progrès peuvent prendre du temps.

Pour conclure, le choix de l’orthophoniste dépend en premier lieu du patient mais aussi de la difficulté à résoudre. Tous les professionnels de la santé ont reçu la même formation, c’est au niveau de l’expérience et de la relation avec les patients qui font généralement la différence.